mercredi 21 mai 2014

Ecole: le concheil de Katz vote à l'unanimité un RPI "refondé" avec Sigolsheim

Réuni en séance extraordinaire sous la pression des parents d'élèves, le concheil munichipal a voté pour un RPI "refondé" avec Sigolsheim. Une décision qui, prise à l'unanimité, règle le problème de la rentrée scolaire de septembre. Au-delà, faut voir…

L'essentiel préservé - Ouf, l'école de la vallée des chats semble sauvée, du moins jusqu'en 2015: le concheil munichipal a voté lundi soir 21 mai à l'unanimité un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) "refondé" qui préserve l'essentiel: une classe maternelle à trois niveaux à Katz, tout le primaire et le périscolaire à Sigo, transports des chatons par bus assuré et payé, probablement à hauteur équivalente (environ €4.000,-), par le concheil chénéral. Voici une vidéo du vote pris, faut-il le rappeler, sous l'amicale pression des parents d'élèves dont une quinzaine ont exercé leur droit de contrôle des élus en assistant à la séance extraordinaire convoquée par la Chattemitée.


Quelle durée pour la convention ? - Il appartient maintenant à la commission "école" présidée par le chat Christain, la courtoise suffisance chargée des affaires scolaires, de négocier avec le Gros Matou de Sigo une convention sur --et c'est le nouvel impondérable du dossier-- un an, deux ans, trois ans, voire plus si affinités… Au risque de passer une nouvelle fois pour un "Grooossé Provokateuuur", le Kantzajammer lui souhaite bien du plaisir, compte-tenu des relations quelque peu électriques entretenues par les chats-en-chef des deux communes…


Pour "voir loin", il vaut mieux chausser ses lunettes - On remarquera par ailleurs que la pilule a un peu de mal à passer chez le chat Djudant qui, avant le vote, a "espéré" que le concheil n'allait pas, en se rangeant derrière la proposition des parents d'élèves, "prendre la mauvaise décision". Et de déclamer un petit couplet bien troussé sur les élus dont "le rôle est de voir l'avenir assez loin". Notre félin parle d'or: il aurait dû rappeler l'adage à la Chattemitée lorsqu'en 2011, à l'occasion des élections cantonales, celle-ci a embrouillé le Gros Matou de Sigo, faisant subséquemment exploser en vol  un RPI qui fonctionnait à la satisfaction de tous. Mais peut-être qu'à l'époque, le chat Djudant avait-il oublié de chausser ses lunettes...

5 commentaires:

  1. Entasser les petits Chats dans un panier à multi-niveaux en attendant un "chaton-boom" à Katz ! En voilà une idée qu'elle est bonne! Avenir assez loin en effet... assez loin du réalisme...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, il s'est trompé, il a regardé 25 ans en arrière. Il faut vraiment qu'il s'inquiète pour sa vision le chat Djudant.

      Supprimer
    2. Le chat Djudant, un chat du passé mais aussi un chat du passif si l'on en juge par l'état dont il a laissé les chemins communaux après en avoir eu la responsabilité pendant six ans.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Pour remonter dans le temps? Au soir du premier tour… On aurait dû exiger un recomptage!

      Supprimer